Compte rendu du Conseil du 16 novembre 2017

Nous avons entamé le conseil sur la modification du règlement intérieur, nous avons demandé à pouvoir siéger dans toutes les commissions (ce qui a été accordé) et à avoir communication des dossiers électroniques des conseils communautaires. En effet, cela est important car des sujets majeurs pour les Sartrouvillois y sont traités.

Nous avons été plusieurs à solliciter des compléments d’information sur des sujets communautaires, notamment la zone des Trembleaux dont la vocation économique a été confirmée. Le Maire a également précisé que le champ de du périmètre final des compétences communautaires serait fixé au prochain conseil communautaire (ce sont les compétences optionnelles qui sont en cours de définition).

Les orientations du budget 2018 ont été présentées avec une introduction politique très pro-gouvernementale mais peu d’annonces sur ce que cela apporte concrètement au budget de Sartrouville. Nous avons souligné cette incohérence nous interrogeant sur les contrats aidés, l’impact sur la taxe d’habitation (60% du budget.) sans obtenir plus d’informations.

Nous attendons le détail, pour le conseil municipal de décembre, pour formuler notre avis global sur ce budget. Nous avons néanmoins demandé quelques éclaircissements  notamment sur l’absence du rapport sur l’égalité femmes/hommes dans les effectifs de la ville (rapport pourtant obligatoire) et le contenu d’une étude d’aménagement urbain mentionnée dans les investissements.

Sur le plan opérationnel sont à noter les travaux, notamment pour faire face aux augmentations d’élèves et de jeunes enfants :

  • Maternelle Langevin : extension et restructuration / Elémentaire Langevin : extension de l’espace restauration
  • Maternelle Joliot-Curie : redistribution des sanitaires
  • Maternelle Pagnol : revêtement de sols et jeux
  • Maternelle Sévigné : revêtement de sols et rideaux
  • Elémentaire Paul Bert : vidéo-portier
  • Crèches Pigeon Vole (sol), Dansons la Capucine (dortoir), Souris Verte (cloisons et isolation phonique), Croque la vie et 123 Soleil (clôtures)

Pour l’amélioration du cadre de vie sont prévus des travaux

  • Culture et sport : théâtre Gérard Philipe et Dojo
  • Voirie, assainissement et éclairage public notament rue Thann, rue Friedland, Alfred de Mussetn rue Franklin, renouvellement d’éclairages et feux tricolores

Et des achats de terrains avenue Maurice Berteaux,

 

Nous sommes revenus sur le stationnement et notamment l’ouverture d’un nouveau parking… et la fermeture du parking Jaurès : le Maire nous a indiqué que le nouveau parking ouvrirait d’ici fin décembre…. et nous a indiqué que notre recours au tribunal administratif  contre son projet l’avait contrarié. Nous en sommes ravis mais avons précisé que notre recours n’était pas nécessairement un recours pour le maintien en l’état du parking mais contre une procédure que nous avons jugée abusive et irrégulière donc ne permettant pas l’expression des citoyens et l’élaboration d’un projet adapté.

En outre, nous avons demandé au Maire à être associés, par principe, à toutes les manifestations, à y être invités systématiquement. Nous ne sommes pas des élus de deuxième zone !

Déception forte : nous avons rédigé et déposé un vœu pour que soit planté, ou désigné, un arbre de la laïcité : le Maire ne l’a pas diffusé et a écarté cette option avec des raisons très vaporeuses : ce serait incantatoire, inutile de commémorer ou de se donner des rdv autour de thèmes (pourtant structurants pour note République)… . Nous publierons donc bientôt ce vœu ici.

Nous avons également demandé la conception et la mise en œuvre d’un plan vélo à Sartrouville : mais nous n’avons pas pu développer nos arguments : « vous verrez ça avec l’interco ! » fut la seule réponse du Maire.