9 avril 2015

9 avril : un citoyen engagé filme, ce qui provoque l’agacement de la majorité municipale, et la presse locale assiste au conseil où l’opposition découvre des documents majeurs pour la ville, pourtant préparés depuis un an… 

Plusieurs sujets essentiels :

  • Délégation de service public pour les activités de l’OMEF : nous avions contesté la précipitation et le trop faible nombre de projets déposés. L’administration a partagé ce constat d’où un renouvellement de la procédure et des réflexions. Mais les élus d’opposition n’ont pas été conviés aux réflexions… d’où une nouvelle commission et un nouveau conseil municipal dédiés au sujet. Vive la démocratie locale !
  • Contrat local de santé : après un an de préparation, sans concertation avec l’opposition, nous est présenté en quelques jours pour vote ce contrat. C’est une excellente nouvelle que celle de la signature d’un Contrat local de Santé (CLS) avec l’Agence Régionale de Santé d’Ile de France, instance qui réunit l’ensemble des acteurs santé d’un territoire… mais quelle politique ? quelle cohérence après la fermeture du Centre de Santé Maurice Berteaux qui fait encore cruellement défaut aux Sartrouvillois aujourd’hui. Nous  demandons une grande consultation auprès des Sartrouvillois de tous les quartiers pour connaître leurs besoins spécifiques. Notre objectif est simple : agir pour l’intérêt de tous les Sartrouvillois, loin des considérations politiciennes.
  • Groupe scolaire Joliot Curie : tous les élus de gauche demandent un voeu municipal manifestant l’intérêt de tous pour la protection du statut de ces groupes scolaires et leur dotation en moyens « éducation prioritaire ». Après de longs débats, en sortie du conseil, il est convenu d’un courrier qu’adressera le maire en soutien mentionnant l’unanimité des élus. A suivre…
  • Contrat de Ville : rappel de la nécessité d’impliquer la population sartrouvilloise le plus largement possible et interpellation sur la Maison du Projet et le Conseil Citoyen
  • Fermeture de la Mairie Annexe depuis le 11 janvier 2015 : engagement du Maire de faire rouvrir très vite, dès la sécurisation des locaux effectuée.
  • Centre de loisirs Casanova : le dépôt du permis de construire du nouveau centre de loisirs de l’école Danielle-Casanova a été voté à l’unanimité. Cela fait des années que l’actuel préfabriqué est à bout de souffle, vétuste, toit gorgé d’eau, accueil insuffisant à tous égards. Ce sont 180 enfants qui devraient pouvoir être accueillis dès la rentrée 2017.

IAT