26 novembre 2015

Le Conseil a été ouvert par un moment de recueillement en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre.

Plusieurs sujets essentiels pour ce conseil, notamment la préparation des orientations budgétaires mais aussi le dispositif de rénovation urbaine. A noter également, l’intercommunalité qui change de périmètre, dimension, de gouvernance au 1er janvier 2016. Enfin, des sujets importants pour les enfants avec l’école et le centre de loisirs Casanova mais aussi la crèche Poisson d’Avril.

Budget : nous avons indiqué notre désaccord avec les axes présentés et la formulation retenue, très négative et péjorative pour l’Etat alors que dans le même temps Sartrouville reçoit des subventions nationales (politique de la ville avec l’ANRU ou FISAC pour le commerce et l’artisanat). Un point complet sera effectué le 7 décembre en commission des finances avant la présentation du budget lui-même le 10 décembre prochain. Mais, l’ensemble des élus de gauche ont d’ores et déjà exprimé leur opposition sur les choix qui s’annoncent.
Nous continuerons donc lors de cette prochaine séance à demander des projets (santé, éducation, tissu associatif etc.) ainsi que le dimensionnement des services publics (écoles, crèches notamment).
Une bonne nouvelle : nous avons insisté ces derniers mois pour que les budgets de réfection des toilettes de l’école Brossolette soient prioritaires et il nous a été indiqué qu’ils étaient en cours de programmation pour 2016.

Politique de la Ville : il a été présenté un avenant de sortie à la convention de rénovation urbaine. Si nous sommes par principe très favorables à ces opérations d’envergure, nous sommes également très vigilants sur les engagements et besoins en termes de reconstruction de logements sociaux et salles associatives. Sur ces deux derniers volets, nous restons (très) réservés. Pour ces raisons, nous n’avons pas pu voter positivement.

Intercommunalité : le Maire a précisé qu’il sera proposé au vote la désignation des 13 prochains élus communautaires qui représenteront Sartrouville dans la grande intercommunalité qui verra le jour le 1er janvier 2016. Nous verrons donc très vite.
Par ailleurs, il a été proposé de retirer des compétences les projets communs emblématiques sur le cinéma (projection de plein air l’été dans les différentes villes) et le partage de véhicules. Nous le regrettons, l’intercommunalité est un échelon territorial déterminant et le sera encore plus dans quelques semaines : notre intercommunalité ne peut pas se résumer à une juxtaposition d’actions municipales. Nous avons donc voté contre.

Crèche Poisson d’Avril : un débat assez long a porté sur cette crèche qui est en danger financièrement et qui fait l’objet de positions différentes entre les élus de gauche (qui en défendent le maintien) et la majorité municipale (qui estime qu’elle coûte trop cher au regard de ses normes). Nous reviendrons sur ce sujet lors du prochain Conseil municipal le 10 décembre.

Opposants constructifs, nous avons voté pour : les acquisitions de foncier en vue de la construction de logement, la création de zones d’activité mais aussi de  fluidifier la circulation et le stationnement sur les grands axes.
Nous avons également demandé une cartographie annuelle des ventes et achats de foncier réalisés par la ville ainsi que des outils pour mieux visualiser le patrimoine foncier municipal.

Dans les questions diverses, nous  avons à nouveau formulé notre souhait de disposer des moyens nécessaires pour annoncer sur les panneaux, le site de la ville les permanences d’élus que nous voulons mettre en place, une adresse électronique plus lisible « @sartrouville.fr » pour notre groupe d’opposition. Evidemment, nous souhaitons également que l’adresse de ce site soit référencée dans la présentation de l’opposition sur le site de la ville… la réponse du Maire était attendue : hélas, nous l’avons eue… aucune de nos demandes n’a été entendue. C’est vraiment dommage pour la démocratie locale !

IAT