12 décembre 2016 : projets de centre commercial et de centre de santé

Cette réunion a été montée très vite afin de présenter aux élus d’opposition, tous conviés, le projet de centre santé privé dont la majorité entend faire voter les premiers fondements fonciers dès le conseil municipal du 15 décembre. Pour contribuer à désamorcer nos réserves sur le projet de centre commercial « Jaurès » un état de ce deuxième de projet a également été inclus.

Projet « Jaurès »

Devant nos réserves formulées avec force et nos demandes insistantes lors du conseil municipal du 24 novembre, la majorité municipale nous avait annoncé une nouvelle réunion… provoquée donc très vite le 12 décembre. Nos interrogations, nos doutes portaient sur les points suivants : stationnement, situation des commerçants (cf. encombrement de la ville à la suite de la mauvaise organisation des travaux quai de Seine), impact sur la circulation et adaptation de la voierie et végétalisation du projet.

Notre vote positif sur ce projet se fonde sur son importance pour la vitalité de notre ville mais nous l’avons assorti de réserves et conditions. D’où cette deuxième réunion face à notre insistance. Voici donc les évolutions majeures et nos principales questions (et les réponses apportées) :

  • Toujours une grande surface alimentaire de 845 m2 (Casino), avec 1 cellule commerciale divisible en deux, de 150 m2
  • Une 100aine de logements avec parking privatif, en accession à la propriété,
  • Une brasserie (300 m2) dans le commissariat qui serait intégralement rénové pour mettre en valeur ce patrimoine architectural,
  • Des locaux à vocation tertiaire entre 900 et 1200 m2 , négociations en cours avec une école en alternance et non plus le centre privé de santé initialement prévu,
  • Un parking privé accessible au public de 100 places => soit la création nette de 100 places environ par rapport à l’existant actuel en sous-sol et en diffus notamment à Dijou et aux Fusillés.

Nous avons largement insisté sur deux points majeurs :

  • le stationnement : le projet suppose une réflexion profonde avec des requalifications d’espaces et une refonte des usages. Des travaux sont programmés pour réorganiser le tout et faciliter la rotation des places de surface pour augmenter la capacité totale. Nous demandons à pouvoir comprendre finement ce qui sera proposé ;
  • la concertation : le projet doit associer le plus étroitement possible tous les acteurs concernés => copropriétés directement impactées, riverains et associations de quartier mais aussi les commerçants. Cela est d’autant plus nécessaire que le calendrier est serré avec un permis de construire délivré en avril 2017 et des travaux de septembre 2017 à septembre 2019. Les premiers éléments de réponse apportés montrent des efforts mais restent, à notre sens, encore insuffisants.

Nous avons demandé à pouvoir consulter facilement le permis de construire dès qu’il sera disponible mais aussi à ce qu’une maquette puisse être présentée avant l’été afin que chacun puisse se faire la meilleure idée possible du projet : en insistant, beaucoup, la réponse a été plutôt favorable.

Pôle santé « Berteaux »

Autre grand sujet, un pôle santé privé qui serait construit « place carrée Berteaux ». C’est donc un nouveau projet encore qui est proposé avec l’objectif de répondre aux enjeux de santé sur notre territoire : attirer de nouveaux professionnels de santé et pérenniser, étoffer, l’offre de soins. Sur le principe, nous ne pouvons qu’être favorables aux projets qui permettent de dimensionner l’offre de santé aux besoins de notre ville, 2e ville des Yvelines.

Il s’agit d’un sujet majeur, que nous soulevons régulièrement, inquiets de la réalité de l’accès aux soins des Sartrouvillois à la fois en proximité géographique, en délai d’attente et en grille tarifaire.

Le projet serait donc confié à un opérateur privé, spécialisé, qui en assurerait le portage et le risque, la municipalité contribuant à permettre une installation dans de bonnes conditions (voierie, urbanisme, maîtrise foncière etc.). Compte tenu de cette implication, nous avons demandé à ce qu’il soit écrit, dans le protocole ville/opérateur, que soient favorisés des tarifs doux et accessibles pour tous les Sartrouvillois.

Le projet prévoit 3 771 m2 : pharmacie, laboratoires d’analyse médicale, maison de santé pluridisciplinaire et structure d’encadrement d’enfants déficients visuels. La livraison est prévue fin 2018 avec des partenariats privilégiés (Vivalto santé => hôpital des courses et clinique de l’Europe, APAJH 78 qui accompagne les personnes handicapées).

Tout projet permettant d’améliorer la situation est à regarder de manière positive mais vigilante, même si nous demeurons persuadés qu’il faudrait ouvrir (rouvrir) un autre centre de santé public sur notre ville, ou au moins une maison de santé publique.